Fragments d'elle

TEXTE ET PHOTOS : PIERRE-YVES FREUND

 
image #1
 
Et le soir, il est silencieux, ne dit rien, n'efface rien, entend ne hurle pas, il faudrait que cela monte, devienne impérieux besoin, comme celui de

de quoi d'ailleurs

failli hurler juste un désir d'images.
 
image #2
 

Et il parle même pas à personne,
juste à lui, souvenirs, écrans, comme si ce désir pouvait réveiller un dieu perdu, une mémoire effacée, qu'il n'invoque plus, un d'amour vain, et la prendre, me prendre, prendre même cela arrache un rire inaudible, prendre dire posséder.

Il sait plus de mots, crie personne n'entend, sinon elle moi et cela ronge.

perdus à chercher un sens en ces fragments qu'il a lui semés. Il sait même pas.

 
image #2
 
Et plus loin, il est je et erre encore mêmes jeux et elle avait joué là, c'était uniquement un jeu dire ainsi et contenir cette nausée née de moi seul, et je n'a la moindre utilité

rien de lui n'a plus la moindre utilité d'ailleurs, et c'est très bien, il est tard.
 
image #3
 
Cela fut forcément vrai à l'instant où cela fut, vital, elle partie et perdu, et je se heurte à cette affichette cherche dire hôtesse s'adresser ici. Je cherchais encore ailleurs désormais vain. Elle voulait devenir fille scrupuleuse et délicate, rendant à chacun ce qui lui était dû.
 
image #4
 
Rendue l'absence et là un genou à terre, et ne pas attendre que le deuxième fléchisse mais les genoux à terre, l'image dans les yeux la tête, le creux au ventre fait mal cela mine encore, et use sombre, et cultiver ce désir masque d'un essentiel à jamais désuet puisque seul et jouir une fois encore, pas la dernière, pas encore, et cette envie de forme et de tendresse pour un fragment d'un temps hier.
 
image #5
 
Il donnait toujours rien tu sais juste des mots, rien d'autre et savait pas même si elle les ramassait et pourquoi

non, rien, laisse.

Autres planches

Ce qui déjà échappe

Dire son seul pouvoir


 

D'autres créations de Pierre-Yves Freund (écriture, photos, sculptures et vidéo)
sont visibles sur son site personnel.
Il est joignable à cette adresse : p.freund@infonie.fr

 

Tenté(e) ?
Appel à Tentation