Photo d'ouverture










[page 3/7]


C'est mon copain, Lionel. Pourtant il est pas très sympa mais je l'aime bien parce qu'il est pas comme les autres. Il aime rien. Il est un peu mou et il sort toujours des trucs drôles. D'abord je lui en ai pas parlé mais j'ai toujours pensé qu'il devait détester les chaises. Si, Lionel aime quand même une chose : la grammaire. Quand on fait du travail manuel, il demande toujours à la maîtresse de lui donner des exercices de grammaire à la place. Moi j'aime le travail manuel. Et puis c'est le seul moment où on est pas obligé de rester sur sa chaise. On peut se lever pour aller chercher de la terre, des couleurs, du tissu... On se lève aussi pour montrer son travail à la maîtresse, aux autres.

Moi j'aime le travail manuel. Lionel, il reste assis sur sa chaise à faire ses exercices comme si le monde avait disparu autour de lui. Même si en général, il doit pas les aimer, on voit bien que lorsqu'il fait ses exercices de grammaire, il se fout pas mal d'être assis sur une chaise. Je crois même qu'il serait assis sur trois chaises très dures entassées l'une sur l'autre, sur une chaise bancale ou sur une chaise avec des piquants partout, il continuerait quand même ses exercices. Un peu comme ma sur quand elle joue aux échecs avec papy. Si je l'attachais sur sa chaise à ce moment, elle s'en apercevrait même pas, ou alors elle me lancerait, vaguement agacée : « Va jouer, sous-homme ». Mais je répondrais : « Bah ! Tu crois que tu m'intéresses, avec tes petits jambons de rien du tout ? »

Suite >>>